SYSTÈME DE FREINAGE
Vélos de Route

Quelles sont les différences entre les systèmes de frein à patins et à disque ?

La sécurité avant tout : les vélos sont plus faciles à maîtriser avec des freins à disque, c’est pourquoi la tendance est à ce système de freinage. Mais quelles sont les différences entre les deux systèmes ? 

 

FREIN À DISQUE

Avantages

•    Puissance de freinage immédiate et fiable, en particulier sur sol humide. Une bonne puissance de freinage, en particulier sur les roues en carbone, assure la sécurité du cycliste.
•    Possibilité de montage de pneus et jantes plus larges, ce qui assure un plus grand espace entre la fourche et la roue (largeur plus importante).
•    Système de freinage facilement dosable qui requiert moins de force manuelle.
•    Absence de surchauffe des jantes en raison de l’absence d’application de puissance de freinage sur le flanc de la jante elle-même.
•    En tant que composant porteur, la jante n’est pas endommagée par usure mécanique provoquée par le frein à patins.

 

Inconvénients

•    Influence négative minime sur l’aérodynamique en raison de la fixation du disque de frein sur un seul côté.
•    Poids accru.

 

FREIN À PATINS

Avantages

•    Maintenance et montage facilités
•    Comportement aérodynamique similaire des deux côtés grâce à l’adaptateur de frein à patins fixé de part et d’autre.

 

Inconvénients

•    Puissance de freinage faible et tardive par temps humide, notamment sur les roues en carbone, car le film d’eau doit d’abord être évacué de la jante.
•    Surchauffe de la jante en raison du frottement mécanique des patins de frein sur le flanc, la chambre à air pouvant éclater sous l’action de la chaleur.
•    Abrasion mécanique du flanc de la jante lors du freinage, pouvant entraîner l’affaissement de la jante.
•    Usure plus importante des patins de frein, en particulier par temps humide.